Histoire

 
2000 ans d’histoire

Dans l’Antiquité, Poitiers (Lemonum) est la capitale d’un territoire habité par le peuple des Pictons, avec l’ébauche de premières rues, de bâtiments publics, d’une enceinte urbaine. La ville qui s'est établie sur un éperon rocheux à la confluence de deux cours d'eau, le Clain et la Boivre, prend son essor avec la conquête romaine, au Ier siècle avant notre ère. Vers la fin du IIIe siècle, une importante enceinte est édifiée.

Au Moyen Âge, la ville se modèle autour de sa fonction religieuse. La construction d'un baptistère vers le Ve siècle illustre les débuts du christianisme. L'époque romane voit se multiplier les chantiers de construction : les églises Notre-Dame-la-Grande, Saint-Porchaire, Saint-Germain, les collégiales Sainte-Radegonde, Saint-Hilaire, la cathédrale Saint-Pierre, ou encore l'abbatiale Saint-Jean de Montierneuf...





La ville connait une ère prospère sous la puissante dynastie des comtes de Poitou-ducs d’Aquitaine, entre les Xe et XIIIe siècles. Un palais symboliquement disposé en vis-à-vis du quartier épiscopal est édifié sur le sommet de l'éperon. En 1204, une charte de commune permet de constituer un corps de ville, avec un maire à sa tête. L’Université, fondée en 1431, prend place sur l’échiquier des institutions qui vont durablement marquer l’identité de l’antique cité.

Ville érudite, Poitiers est également renommée auprès des voyageurs, admiratifs entre autres, de l’imposante muraille érigée au temps d’Aliénor d’Aquitaine – un mur d’enceinte qui va devenir au fil du temps le symbole de la ville et de son passé médiéval. Peu à peu, l'architecture et le décor s'ouvrent aux influences de la Renaissance : de beaux hôtels particuliers se mêlent aux maisons à pans de bois.




Le percement de boulevards périphériques et l’arrivée du chemin de fer au XIXe siècle dynamisent le vieux centre et favorisent l’extension urbaine. Le XXe siècle prolonge la modernisation en préservant son héritage patrimonial.


A l'aube du XXe siècle, les faubourgs se développent au-delà du site ancien déterminé par la Boivre et le Clain, jusqu'à atteindre progressivement, après la Seconde Guerre mondiale, les plateaux avoisinants.


Riche d'une longue histoire, la ville de Poitiers n'est pas pour autant figée dans un paysage urbain immuable. A son tour, le XXe siècle a marqué de son empreinte la physionomie familière de la vieille cité, par d'ambitieux programmes d'architecture proposant de nouveaux matériaux, des volumes différents.


En cœur de ville, les constructions contemporaines jouent avec les différentes époques du bâti qui les entoure. Les architectes ont choisi d'illustrer ce concept de continuité en tressant avec habileté vestiges du passé et création. Les bâtiments modernes portent ainsi en eux la mémoire du lieu qu'ils investissent à l’image du musée Sainte-Croix, du Conseil Régional, du Conseil Général, de la Médiathèque François Mitterrand, de l'îlot des Cordeliers, du Théâtre-Auditorium.




Trois batailles célèbres

2000 ans d’histoire et des passages remarqués. Clovis en 507, Charles Martel en 732 ou encore le roi Jean II le Bon en 1356 face au Prince Noir. Autant de personnages qui ont laissé leur empreinte dans l’histoire de la ville et l’histoire de France. Trois grands conflits sur les terres poitevines, contre les Wisigoths, les Arabes et enfin les Anglais, ont marqué l’histoire. Poitiers est ainsi passée aux mains des Anglais durant vingt ans au XIVe siècle.

Poitiers a aussi accueilli quelques semaines le gouvernement belge suite à l’offensive allemande de 1940. Les services installent leur quartier général à l’Hôtel de France. Aujourd’hui une des 6 copies officielles du Manneken-Pis, symbole de Bruxelles, est exposée dans l’hôtel de police en reconnaissance.



Des personnages illustres

La ville garde la mémoire de personnages publics qui ont fait sa réputation et sa notoriété pour leur passage remarqué. Sainte Radegonde qui fonda le premier monastère féminin ou encore saint Hilaire, élevé au rang de Père de l’Église. Comtes de Poitou-ducs d’Aquitaine ou encore des personnages illustres tels Aliénor d’Aquitaine ou Jeanne d’Arc.

Pierre de Ronsard, Joachim du Bellay, René Descartes étudièrent à Poitiers. François Rabelais et Jean Calvin y laissent leur empreinte. Camille Guérin ou encore Michel Foucault y sont nés. Tels sont les grands noms de la littérature, de la médecine et de l’histoire de France qui font la renommée de Poitiers.

 
 
Office de Tourisme de Poitiers
45, place Charles de Gaulle - BP 377 - 86009 Poitiers cedex
Tél. : +33(0)5 49 41 21 24 - Fax : +33(0)5 49 88 65 84 - contactez-nous par courriel
Du 21 septembre au 20 juin : du lundi au samedi de 9h30 à 18h.
Du 21 juin au 20 septembre : du lundi au samedi de 10h à 19h.
le dimanche de 10h à 18h.